Témoignage d'Emilie : un chantier international en été !

Salut ! Moi, c’est Emilie. J’ai maintenant 18 ans, je suis née, j’ai grandi et je vis dans la campagne en Belgique. Je suis partie deux semaines dans le sud de la France, à Marvejol, pendant l’été, pour un projet de volontariat.

 

Pendant ce projet, on a peint des barrières, des poteaux et des bancs pour cette petite ville médiévale. On travaillait plus au moins 4h par jour, le matin, en raison de la chaleur. L’après-midi les activités étaient assez variées. Parfois on restait à notre logement et on faisait la sieste, on jouait à des jeux, on parlait… on était libres. Pour les activités qui demandaient plus de préparations on programmait ensemble.

Pour les tâches, on avait créé 3 teams : une pour la cuisine, une pour la vaisselle et une autre pour le nettoyage. On était plus ou moins 3 par team et chaque jour, les teams tournaient. Ce qui est chouette, c’est que ce système ne nous a pas été imposé. On en a discuté durant les 2 premiers jours et on a mis tout ça en place ensemble. Niveau logement, on partageait douches, toilettes, cuisine, une pièce de vie commune et on avait chacun notre tente individuelle.

On ne travaillait que 4h par jour, du coup, on avait beaucoup de temps libre. Il faut savoir que sur les chantiers, le travail n’est pas l’activité principale. Je n’ai pas beaucoup eu le sentiment d’avoir besoin de moments seule mais quand les rares fois se sont présentées je suis allée dans ma tente. Pendant mes temps libres, je faisais la siesta avec mon amie espagnole. On allait aussi se baigner au lac, on se promenait dans la ville, on parlait, on jouait. On a eu du bol parce que pendant notre séjour on a pu assister au festival de la ville, c’était super chouette !

Qu’est-ce que ça m’a apportĂ© ? Ouf, tellement de choses ! DĂ©jĂ , des nouveaux amis qui comptent beaucoup pour moi aujourd’hui. J’ai aussi beaucoup amĂ©liorĂ© mon anglais et ça, c’est trop cool. Personnellement, j’étais très intĂ©ressĂ©e d’apprendre Ă  cuisiner et c’est chose faite ! Mes prĂ©cieux amis m’ont pris sous leurs ailes comme apprentie cuisinière, de merveilleux moments d’apprentissage ! J’ai aussi beaucoup appris sur le mode de fonctionnement d’autres pays, parfois très diffĂ©rent du mien, et c’était hyper intĂ©ressant d’échanger Ă  propos de ce sujet. Je suis repartie de lĂ  avec des souvenirs inoubliables et l’envie de recommencer d’autres projets. Je viens de rentrer d’Allemagne et je prĂ©vois dĂ©jĂ  mon prochain projet !

Au départ, je pensais avoir plus de mal avec mon niveau d’anglais. Mais, rapidement, j’ai facilement réussi à me faire comprendre et à parler sans gros problèmes. Personne ne fait attention à tes fautes. Le principal, c’est de se faire comprendre ! Finalement, deux volontaires ne parlaient pas anglais donc, avec eux, on communiquait avec des gestes, des mots, avec google traduction.

Je pense, ce qu’il m’a manquĂ©, c’est un sac banane. Super pratique pour toujours garder tes papiers ou objets de valeur sur toi sans ĂŞtre encombrĂ© ! Aussi, autre conseil, prends avec toi des petites choses, anecdotes de ton pays. Ce n’est peut-ĂŞtre pas grand chose pour toi mais tu verras, en discutant avec les autres, que ça a plus d’importance que ce que tu crois ! 

Toi aussi, tu as envie de partir en chantier international ?

Rendez-vous le 29 février 2024 pour le lancement officiel de la saison des chantiers ! Découvre plus de 1000 chantiers dans le monde. 

Retrouve déjà de nombreux chantiers grâce à notre moteur de recherche